Article d’Ibrahim

Nos voies ferrées sont-elles fiables ?

Le trafic ferroviaire est très important en France, beaucoup de personnes prennent le train et la sécurité des voies est assurée comme elle se doit pour garantir la confiance des voyageurs.

En effet, pour permettre aux trains de circuler dans des conditions optimales,  des opérateurs de la voie ferrée se mobilisent de jours comme de nuit, le weekend et jours fériés. Répartis sur tout le territoire national, 38 000 collaborateurs assurent la maintenance des voies (rails, traverse, aiguillage, passages à niveau) et les travaux du réseau (modifications des installations). Bien que ce métier soit rigoureux, il est autant accessible aux femmes qu’aux hommes (port de charges, utilisation d’engins mécaniques appropriés au milieu ferroviaire).

Cependant, pour faire ce métier, il faut avoir des qualités: esprit d’équipe, rigueur, capacité d’organisation et d’organisation.

C’est un métier dans lequel il y a des possibilités d’évolution et ainsi, avoir de plus grande responsabilités dans l’entreprise.

Mais avant d’arriver à ses responsabilités, il faut remplir certaines obligations obligatoires : titulaire d’un CAP ou BEP, BAC ou autre diplôme de niveau IV ou V.

Si ce métier vous intéresse, vous pouvez vous renseigner sur le site de la SNCF (www.emploi.sncf.com/).
Des annonces de postes d’opérateur de voie ferrée sont régulièrement proposées comme par exemple, des contrats indéterminés en Ile de France mais aussi sur Tours ou sur Bourges. Une formation interne spécifique est dispensée par l’école de la SNCF pour acquérir les compétences nécessaires à l’exercice de ce métier.

Bon voyage à vous !

IBRAHIM (3ème Monod)

Article d’Illias

COMMENT PROTEGER NOS GARES ?

      Aujourd’hui, il y a de plus en plus de personnes qui prennent le train. C’est pour cette raison que la sécurité est un axe primordial de la SNCF. En effet, nous pouvons voyager en toute sécurité grâce aux agents de la sûreté ferroviaire, 24h sur 24h. Vous pouvez les reconnaître à leur uniforme, à leur badge et leur arme.

« Mon métier c’est avant tout de la prévention » (renseigner les clients et le personnel, protéger les installations, lutter contre la fraude et les actes de malveillances et des agressions), comme en témoigne Franck qui arpente avec son équipe la gare de Lyon  depuis 2003.

       Cependant, pour faire ce métier, il faut avoir des qualités. Outres, d’excellentes qualités sportives et un bon esprit d’équipe, c’est l’honnêteté, la rigueur, exemplarité, l’observation, la maîtrise de soi et la capacité à gérer les conflits qui feront la différence.

C’est un métier dans lequel, il y a des possibilités  d’ évolution  dans  l’entreprise autant pour les femmes que pour les hommes (tâches de responsabilités et d’encadrement…..)

    Mais avant d’arriver à ses responsabilités, il faut remplir certaines conditions obligatoires (âge minimum de 21 ans ; BEP, CFES, Bac toutes séries, diplôme de niveau IV ou diplôme d’adjoint de sécurité ).

Une expérience professionnelle dans les domaines de la sécurité, de l’éducation, de la médiation et du secteur sportif est appréciée.   Si ce métier vous intéresse, vous pouvez vous renseigner sur le site de la SNCF (www. .emploi.sncf.com/ ) .

Des annonces de postes d’agent de la sûreté ferroviaire sont régulièrement proposées comme par exemple, des contrats indéterminés en Ile de France. Une formation interne spécifique est dispensée par le centre de formation de la SNCF à Paris et sur le terrain d’une durée de 6 mois.

Bon voyage à vous !

ILIAS   (3ème Monod)